18 septembre 2018

Surakarta

LE SURAKARTA

Origine: Ile de Java, Indonésie

Époque: inconnue

Nombre de joueurs: 2 joueurs

Durée de la partie:  20 minutes

Type de jeu: Jeu d’affrontement

 

HISTOIRE DU SURAKARTA

Jeu de dame Indonésien de Java. Un autre jeu où la capture est unique au monde. La capture se fait uniquement en empruntant un des huit cercles se retrouvant dans chacun des quatre coins du tablier si la voie est libre seulement. Le nom du jeu porte celui d’une ancienne ville Solo. On suppose que le jeu serait antérieur au 16e siècle.

Commandez ce jeu en ligne par courriel: sygytobanjo@hotmail.com ou via Messenger @AlexLeRustik sur Facebook


 

LES RÈGLEMENTS

Matériel : Un tablier quadrillé de 6 lignes horizontales et 10 lignes diagonales offrant 6 intersections par 6 intersections. Le tablier présente 2 cercles concentriques situés aux 4 coins du tablier et se ramifiant chacun au quadrillé principal.

Chaque joueur possède 12 pions pour un total de 24 pions.

But du jeu : Capturer tous les pions de son adversaire.

Règles : Chaque joueur dispose ses 12 pions sur les intersections des deux premières lignes sur son côté du tablier. À son tour, il procède à l’un des deux types de mouvements:

Mouvement standard: Un pion bouge d’une intersection à l’autre si la voie est libre. Le pion peut bouger dans tous les sens. Un pion ne peut pas sauter par-dessus un autre pion.

Mouvement de capture: Un joueur peut capturer le pion de son adversaire en empruntant la ligne d’un des 8 cercles si la voie est libre pour permettre à ce pion d’atterrir sur le pion à capturer. Pour capturer le pion, on franchit un nombre illimité d’intersections en autant que l’on respecte le mouvement circulaire associé à la règle de capture.

Il est toutefois illégal d’emprunter les lignes circulaires exclusivement destinées à la capture si le mouvement prévu ne résulte pas en la capture d’un jeton adverse.

Fin de la partie: La partie prend fin lorsqu’un joueur a capturé tous les pions de son adversaire.